Crédit sans justificatif pour interdit bancaire :

Les personnes en situation d'interdit bancaire et fichées à la banque de France rencontrent généralement beaucoup de difficultés pour contracter un crédit à la consommation ou ouvrir un compte bancaire que ce soit en ligne ou dans une agence physique. En effet, dès lors que la banque contactée se rend compte que le demandeur est interdit bancaire, elle a tendance à refuser immédiatement et sans recherche complémentaire tout crédit conso ou ouverture de compte en banque. Cette situation est très contraignante mais des solutions existent bel et bien pour s'en sortir et obtenir facilement des crédits sans justificatif rapides ou urgents.

Les diverses causes de l'interdiction bancaire :

Plusieurs causes distinctes peuvent mener à l'interdiction bancaire. Si l'émission d'un chèque sans provision est souvent à l'origine du problème, celui-ci peut aussi provenir d'un surendettement ou d'un retard lors du remboursement d'un crédit sans justificatif contracté par le passé. Suite à un fichage au FCC (Fichier Central de Chèques) ou au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers), les banques ne souhaitent généralement plus prendre de risque et refusent très souvent toute demande de prêt ou de micro-crédit.

Conséquences d'un fichage au FICP :

Si la loi garantit de droit l'accès aux services primordiaux comme la mise à disposition d'un compte en banque ou d'une carte bancaire de paiement, une personne en interdit bancaire dispose malgré tout de droits restreints ce qui peut s'avérer très contraignant dans la vie de tous les jours. De cette situation découle plusieurs conséquences :
- L'émission de chèque sera rendu impossible sans contrôle de provision préalable effectué par la banque. Les prélèvements automatiques seront également soumis à validation.
- Les découverts seront systématiquement refusés et les paiements ne passeront pas si vous ne disposez pas du solde suffisant. En effet, la banque ne souhaitera pas vous avancer d'argent et tout paiement au-delà de vos capacités sera donc automatiquement bloqué.
- Les crédits rapides en ligne, prêts sans justificatifs et autres micro-crédits à la consommation seront très souvent refusés par les banques ou les organismes de crédits.
Il existe cependant des solutions pour retrouver un accès classique aux services bancaires.

Obtenir un crédit pour interdit bancaire :

Même si l'interdiction bancaire rend plus difficile l'obtention d'un crédit ou d'un prêt pour les particuliers, plusieurs banques peuvent toutefois être sollicitées. En effet, certaines d'entre elles proposent des crédits spécialement adaptés pour les personnes en interdit bancaire. Si ce crédit est de plus motivé par une raison professionnelle ou un projet sérieux et structuré, la demande sera prise beaucoup plus au sérieux. Les banques européennes pourront également être contactées car elles n'ont pas accès aux données dont disposent les banques françaises.

Solution pour sortir de l'interdiction bancaire :

A tout moment, vous pouvez également régulariser votre situation dans le but de retrouver vos droits et souscrire rapidement à un crédit sans justificatif. Pour cela, il faudra impérativement :
- Réapprovisionner le compte bancaire et demander à la banque de bloquer la somme correspondant au chèque sans provision émis afin de la réserver pour le paiement.
- Demander au bénéficiaire de représenter le chèque et attendre le retrait de la somme afin de s'assurer que la situation a bien été régularisée.
- Contacter la banque afin de leur expliquer la situation et demander la levée de l'interdiction bancaire en précisant clairement les dispositions prises.

Une fois que l'accord de la banque est obtenu, la levée de l'interdiction bancaire devrait être effective dans les semaines qui suivent. Dans le cas contraire et sauf décision de justice s'y opposant, l'interdiction devrait prendre fin 5 ans après la tentative d'encaissement du dernier chèque sans provision émis.

Rachat de crédit pour éviter l'interdit bancaire :

Le rachat de crédit peut s'avérer être une bonne solution pour réduire les mensualités à rembourser et éviter à tout prix le surendettement. Même si les crédits sont de différentes natures, le rachat de crédit (auto, immobilier, travaux...) permet de regrouper et remplacer tous vos prêts par un nouveau contrat dont le taux est plus attractif. En plus de tout regrouper en une seule et unique mensualité, le TAEG et le montant des intérêts à rembourser sera plus bas ce qui permettra aux personnes à fort risque de surendettement de rééquilibrer un peu leur situation financière.